« Zéro phyto »

    « Zéro phyto »

    ZÉRO PHYTO. Sans pesticide, les herbes poussent et fleurissent ! L’environnement a toujours été une préoccupation de Jean Balladur. Cette harmonie végétale voulue depuis sa genèse, la ville en profite chaque jour. Grâce à l’application de la loi zéro phyto, la Municipalité s’engage pour la santé de tous. Si les herbes vous dérangent, il existe des solutions respectueuses de l’environnement. Le nouveau challenge lié à la loi « Zéro phyto » oblige les équipes des Espaces Verts à tester de nouvelles techniques pour empêcher la pousse des herbes. Un exemple : l’utilisation de lits d’aiguilles de pins de 10 à 15 cm comme litière dans les zones loin des routes, empêchent la prolifération des herbes et garantit une terre aérée par les micro-organismes. Comme quoi La Grande Motte est décidément bien pensée, les aiguilles de pins qui tombent empêchent la prolifération des herbes… tous à vos tas d’aiguilles !

    LES HERBES PAS SI FOLLES. Vous ne le savez peut-être pas mais à La Grande Motte, vous pourrez trouver des herbes aux nombreuses vertus. Alors avant de les arracher, apprenez à les redécouvrir : Camomille, reine des près, roquette, mâche, mauve, chicorée sauvage, mouron blanc, pissenlit, cardamine ou cressonnette, bourse à Pasteur, laiteron, maraîcher, violette, chénopode blanc, amarante, millepertuis, armoise, souci, prêle et bien d’autres encore, complètent ce tableau et n’attendent que de révéler leur secret aux Grand-Mottois.

    ALORS QUE FAIRE ? S’y faire, car ça ne changera pas. Les herbes folles continueront de pousser sans pesticide, ni tonte, ni fauchage. En effet, pour produire le même effet que le glyphosate sur l’ensemble de nos espaces verts, il faudrait multiplier par 10 le nombre d’agents qui désherberaient manuellement à longueur d’année soit 300 000 € par an, soit + 3 points sur les taux d’imposition. Il vaut mieux investir dans des gants de jardin ou des graines de fleurs de prairie à semer à tout bout de champ.

    Restons en contact

    Inscrivez-vous à la lettre d’information pour rester informé(e) de notre actualité

    Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

    Accèder au fomulaire de contact

    Suivez-nous