Sauvons nos palmiers, luttons ensemble contre le charançon rouge

    Sauvons nos palmiers, luttons ensemble contre le charançon rouge

    Nos palmiers sont fortement menacés par de redoutables ravageurs qui ont déjà gagné une grande partie du territoire: le charançon rouge. Pour sauver notre patrimoine arboré si cher à La Grande Motte, il est urgent de lutter ensemble et efficacement contre ces insectes destructeurs. Ainsi, la ville vous propose un partenariat pour traiter efficacement et à un tarif avantageux vos palmiers . N’attendons plus, agissons en prévention !


    Un traitement négocié par la ville, pour tous

    La ville et une société spécialisée s’engagent mutuellement dans un programme plus efficace de lutte contre ce parasite dévastateur, le charançon rouge. Dès le printemps, un nouveau traitement préventif sera appliqué. Plus performant que les traitements traditionnels, il a été choisi pour son efficacité reconnue à 95% selon une récente étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). À savoir, la convention entre la Municipalité et la société de traitement prévoit un tarif avantageux et unique de lutte collective sur l’ensemble de la commune, accessible à tous, y compris les propriétaires privés. La méthode, qui demande une seule injection par an, a un minimum d’impact sur la santé, l’environnement et les palmiers. Elle est aussi moins coûteuse et moins contraignante que les traitements traditionnels qui nécessitent entre 8 et 12 interventions par an. N’attendons plus, sauvons nos palmiers en les traitant efficacement, en prévention.

        95% d’efficacité pour le nouveau traitement 

    1 intervention par an au lieu de 8 ou 12 

    60 € HT par palmier pour un traitement annuel, grâce au partenariat établi par la ville


    Traiter, c’est essentiel et obligatoire :

    • Pour sauver et protéger durablement cette essence importante de notre patrimoine paysager.
    • Tout palmier attaqué et non traité meurt en quelques mois et risque d’infester les palmiers voisins. ça ne sert à rien que la ville traite tous les palmiers du domaine public si la démarche n’est pas suivie sur les domaines privés. Nous risquons de perdre
    • Les traitements préventifs et curatifs sont obligatoires depuis 2010, pour tous les propriétaires de palmiers, publics et privés.

    Rappel des mesures de lutte obligatoires : 

    1. Surveillez vos palmiers par un contrôle visuel mensuel.
    2. Traitez-les annuellement. Un tarif avantageux vous est proposé pour un résultat optimum.
    3. Déclarez le palmier que vous suspectez d’être contaminé auprès de la Mairie et/ou du Service Régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (SRAL) qui effectuent un contrôle et établiront un diagnostic.
    4. Faites éradiquer le foyer infesté dans les 15 jours suivants, par une entreprise agréée par l’État. Liste disponible sur draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr
    5. Ne déposez pas vos déchets infectés sur l’espace public.

    Restons en contact

    Inscrivez-vous à la lettre d’information pour rester informé(e) de notre actualité

    Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

    Accèder au fomulaire de contact

    Suivez-nous