Un patrimoine arboré à surveiller pour la sécurité de tous

    Un patrimoine arboré à surveiller pour la sécurité de tous

    Pour des raisons de sécurité et conformément à la loi, quatre pins ont dû être abattus le 15 mai dernier sur un cheminement bordant l’Allée des Loriots dans le quartier Haute Plage. Ces arbres étaient trop hauts, de trop grandes envergures, très fragiles et implantés à moins de 4 mètres de la limite avec une propriété. Il est de la responsabilité de la Municipalité de prendre la décision qui s’impose dès lors que la sécurité des personnes est en jeu.

    Le risque de rupture de branches est trop élevé, d’autant plus en cette saison, pour ne pas agir. Il ne suffisait pas de tailler l’ensemble des branches à risque car, au-delà de l’inesthétique, cela aurait créé un déséquilibre de volume et rendu les pins encore plus dangereux.

    Les pins situés sur le littoral sont plus fragiles qu’ailleurs. La nappe phréatique étant proche, leurs racines se développent peu profondément et ne s’étalent pas, ce qui ne permet pas un ancrage solide au sol. Donc, plus ils vieillissent, plus ils prennent de l’envergure, de la hauteur, et plus ils sont instables, surtout lors de forts coups de vent. Sur certains arbres, tailler de manière importante les houppiers suffit, sur d’autre, la seule solution reste l’abattage pour écarter tout danger. Cette opération s’est faite dans un souci d’intérêt général et pour veiller à la protection de tous.

    Aucune réglementation n’interdit l’abattage d’arbres, d’autant plus hors site inscrit, dans la mesure où il est évident que leur envergure et les risques considérables ne cessent de croître pour les constructions riveraines et les passants.


    LE SAVIEZ-VOUS :

    66% des arbres de la ville sont des pins

    23 500 pins agrémentent notre cadre de vie

    80 ans, c’est la durée de vie moyenne des pins sur notre commune littorale

    Restons en contact

    Inscrivez-vous à la lettre d’information pour rester informé(e) de notre actualité

    Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

    Accèder au fomulaire de contact

    Suivez-nous